Appel à candidatures - Prix d’excellence en matière d’enseignement et de pédagogie

Contexte de l’appel à candidatures

L’Initiative Sciences Innovation Territoire Economie “Université Lille Nord-Europe” (I‑SITE ULNE), évaluée positivement par un jury international dans le cadre de l’appel à projet « Université d’Excellence » du PIA2, est un projet ambitieux de transformation systémique de l’ensemble du paysage de la recherche et de l’enseignement supérieur en région Hauts-de-France. Son objectif ultime consiste en la création d'une université d’un nouveau type visible internationalement et, plus particulièrement, classée parmi les 50 premières en Europe avant 10 ans au classement de Shanghai : l’Université Lille Nord-Europe (ULNE).

Le projet est structuré autour de trois « hubs » interconnectés et couvrant un spectre disciplinaire large : « Precision Human Health », « Science for a Changing Planet » et « Human-Friendly digital World ».   

Pour atteindre l’objectif, l’I-SITE ULNE ambitionne de renforcer (sustain) et diffuser (expand) l’excellence tant en en recherche et qu’en formation tout en structurant et développant l’internationalisation du site et la valorisation auprès des entreprises. La formation en est ainsi un élément fort reconnu par le jury international.

La mise en place d’un prix annuel mettant en avant des avancées et des engagements pédagogiques majeurs est une action mise en avant dans le dossier de soumission et validée par le jury.

Au travers de la mise en place de ce prix annuel, l’I-SITE ULNE souhaite

  • souligner la contribution essentielle des enseignants à la transmission des savoirs et des savoir-faire, des savoir-être et des compétences[1] et renforcer leur reconnaissance
  • promouvoir la qualité et le dynamisme de la pédagogie dans l’enseignement supérieur et renforcer sa visibilité au-delà de ce dernier
  • contribuer à valoriser l’engagement pédagogique

Ce prix récompensera les enseignants qui, à l’occasion de leurs enseignements, ont mené ou mènent une action particulière contribuant à un apprentissage plus efficace des étudiants et ainsi au développement de l’attractivité des établissements engagés dans le projet I-SITE ULNE.

Plus spécifiquement, ce prix récompensera les personnes ayant procédé à des innovations pédagogiques, c’est-à-dire ayant fait évoluer significativement leurs pratiques pédagogiques par rapport aux normes habituelles dans une discipline donnée afin de rehausser la qualité des apprentissages des étudiants en créant ou en développant des approches ou des méthodes innovantes pour l’enseignement dans le premier ou le second cycle.

 

Qui peut concourir ?

Le dossier de soumission peut être déposé directement par un enseignant ou une équipe d’enseignants membres de l’un des établissements engagés dans l’I-SITE ULNE ou membre d’un établissement partenaire français[2] : professeurs, maîtres de conférence, ATER, doctorants ou encore vacataires effectuant a minima 64 HEqTD.

Le dossier peut également être déposé par autrui, comme par exemple le directeur ou la directrice d’une composante à laquelle l’enseignant proposé est rattaché et où l’enseignement visé a eu lieu. Dans tous ces cas, l’enseignant concerné est contacté après dépôt du dossier afin de donner son accord à la poursuite de la procédure.

 

Cadre de l’appel à candidature

Le prix est doté de 50000€. Le prix récompense au plus, et fonction de la qualité des soumissions, dix projets aboutis ou encore en cours de mise en œuvre dans un enseignement, mettant en œuvre des méthodes innovantes d’enseignement ou d’apprentissage. Chaque lauréat (personne ou équipe) se verra ainsi remettre la somme de 5000€ (cinq mille euros).

Compte-tenu des objectifs du projet I-SITE ULNE, une attention particulière sera portée aux projets mettant en œuvre des outils ou méthodes de learning analytics[3]  et /ou d’adaptive learning[4] mais un projet ne reposant sur aucun outil numérique peut tout à fait concourir. Pour la même raison, l’appel à projet cible plus particulièrement les projets menés au niveau master ou doctorat ainsi que ceux menés dans le cadre de la formation tout au long de la vie (FTLV). Pour autant, les projets menés en cours du premier cycle, comme les projets sensibilisant ou préparant les étudiants à la recherche, ou les projets favorisant la réussite en licence peuvent également concourir.

Un dossier qui n’aura pas été retenu pourra être à nouveau proposé lors des prochains appels. A contrario, une même action ne peut recevoir qu’un seul prix et ne pourra pas être à nouveau proposée si elle a déjà été lauréate.

Le prix peut ne pas être décerné faute de dossier satisfaisant à l’ensemble des critères de recevabilité ou de sélection.

La période prise en compte pour décerner le prix s’étend sur les cinq dernières années universitaires.

Appel à candidatures

1er décembre 2017

Date limite de remise des candidatures

Dimanche 11 février 2018 23h59

Examen des dossiers et remise des prix

Examen des dossiers février et mars

Annonce des prix le 16 avril 2018

 

Comment :

Chaque candidat ou équipe candidate soumettra un dossier présentant le projet et ses résultats disponibles. Le dossier proposera une description des actions (contexte, public, objectifs, modalités, résultats), insistera sur la dimension innovante de la méthode ou de l’approche présentées, sur la possibilité de transférer la méthode ou l’approche dans d’autres contextes d’enseignement.

Tous les projets soumis seront évalués par un jury international composé de spécialistes provenant d’autres universités ou institutions françaises ou étrangères. Le jury est présidé par la directrice générale de la fondation I-SITE ULNE, qui n’a pas de voix délibérative.

Le jury évaluera les projets selon la grille de critères ci-dessous. Les délibérations du jury sont confidentielles et ne peuvent donner lieu à aucune communication.

1.     Qualité et originalité du projet /70 points

0 point

2 points

5 points

10 points

1.1.  Le besoin et les objectifs de formation ont-ils été bien identifiés ?

Aucune identification préalable du besoin n’a été constatée

Une indentification a été tentée, mais sans mettre en avant de besoin précis

Bonne identification du besoin, résultats utilisables

Excellente identification, besoin et objectifs clairement identifiés

1.2.  Dans quelle mesure le dispositif mis en place répond au besoin de départ ?

Le besoin et les objectifs n’ont pas été identifiés, le dispositif n’y répond pas

Le besoin et les objectifs ont été identifiés, mais le dispositif n’y répond pas ou partiellement

Le dispositif répond en majeure partie au besoin et aux objectifs identifiés

Le dispositif répond parfaitement au besoin et aux objectifs identifiés

1.3.  Le dispositif est-il innovant ?

Le dispositif n’est pas identifié comme innovant

Le dispositif reste très classique mais intègre quelques éléments innovants

Le dispositif intègre de nombreux éléments innovants mais relève d’une approche classique

Le dispositif est résolument innovant, et propose une réelle mutation de la pédagogie universitaire

1.4.  Le positionnement du projet par rapport aux dispositifs existants est-il pertinent ?

Aucun compte n’a été tenu des dispositifs existants

Il a été tenu compte des dispositifs existants, mais le projet n’a pas pu y trouver de positionnement précis

Le projet s’intègre partiellement dans les dispositifs existants

Le projet s’intègre parfaitement dans les dispositifs existants et vient les compléter, apportant une réelle plus-value

1.5.  Y a-t-il une cohérence entre les acquis d’apprentissages visés, le dispositif d’évaluation de ces derniers, et les méthodes pédagogiques employées ?

Aucune cohérence détectée

Cohérence faible, et uniquement sur certains aspects du dispositif

Le dispositif est globalement cohérent de ce point de vue, mais des pistes d’amélioration sont encore possibles

Cohérence parfaite entre les acquis d’apprentissage visés, les dispositifs d’évaluation et les méthodes pédagogiques employées

1.6.  Le projet a-t-il été déployé ou mis en œuvre dans différents établissements au sein du consortium I-SITE ULNE ?

Aucun autre déploiement ou mise en œuvre dans un autre établissement n’a été réalisé(e) ni n’est envisagé(e)

Aucun autre déploiement ou mise en œuvre dans un autre établissement n’a été réalisé, mais c’est envisagé dans un futur proche pour certains établissements

Une reproduction, même partielle, a pu être menée dans certains établissements de l’I-SITE ULNE

Le projet est généralisable à l’ensemble des établissements de l’I-SITE ULNE

1.7.  Possibilité de reproduction dans le temps et de croissance du projet

Le projet est un one shot très fortement lié à son contexte et ne peut être reproduit.

La possibilité de développer le projet a été envisagée, mais n’a pas encore été menée à bien.

Des développements sont ou ont été mis en œuvre, mais tout n’a pas encore pu aboutir. Néanmoins, les chances de succès sont réelles.

Le projet peut facilement être reproduit dans le temps ou se développer vers de nouveaux publics ou de nouvelles fonctionnalités.

TOTAL DES POINTS

 

 

 

 

 

 

2.     Mise en œuvre et efficience / efficacité /40 points

0 point

2 point

5 points

10 points

2.1.  Dans quelle mesure les résultats attendus ont-ils été atteints ?

Le projet n’a pas du tout atteint les résultats escomptés.

Des résultats partiels ont été atteints, sans pour autant permettre de qualifier le projet de réussite.

Une majorité de résultats a été atteinte, mais le projet aurait pu en obtenir encore plus.

Les résultats ont été atteints, voire dépassés.

2.2.  Dans quelle mesure les moyens engagés ont-ils été utilisés de manière efficiente ?

Les moyens alloués au projet n’y ont pas été exclusivement affectés, ou le projet s’est trouvé menacé par mauvaise utilisation des ressources allouées.

Sans que la réussite du projet ne soit compromise au final, le projet s’est retrouvé au moins une fois en difficulté de par la gestion non efficiente des ressources allouées.

Le projet a engagé les moyens alloués conformément à son cahier des charges, ni plus, ni moins.

Les moyens engagés l’ont été de manière optimale. Des actions non-prévues ont pu être financées sur les moyens du projet (accompagnement et tutorat, achat d’équipements supplémentaires p.ex.)

2.3.  Dans quelle mesure le dispositif est-il intégré à l’institution dans laquelle il est mis en œuvre ?

Le dispositif est totalement indépendant d’autres dispositifs (techno-) pédagogiques mis en œuvre dans l’institution.

Le dispositif est partiellement intégré (intégré avec certains éléments seulement) ou en cours d’intégration.

Le projet est parfaitement intégré au sein de l’institution dans laquelle il est mis en œuvre, sans plus.

Le dispositif est parfaitement intégré à l’institution dans laquelle il est mis en œuvre, et a même permis d’ouvrir de nouvelles possibilités au sein de l’institution.

2.4.  Dans quelle mesure le dispositif fournit-il des données pour l’analyse scientifique (learning analytics) ou qualitative quant aux apprentissages ou aux stratégies d’apprentissages induites par le dispositif ?

Le dispositif n’est pas prévu pour fournir ce type de données et n’en fournira pas.

Le dispositif n’a initialement pas été prévu pour fournir ce type de données, mais il serait possible, moyennant quelques adaptations éventuelles, d’en obtenir des données.

Le dispositif a été prévu initialement pour le recueil de données à destination d’études en learning analytics, mais ces études n’ont pas encore eu lieu ou ne sont pas achevées.

Le dispositif a été établi en vue de la fourniture de ces données (éventuellement en tant que sous-produit, les données n’étant pas l’objectif principal), et les données produites ont pu être analysées. Leur étude aura un impact concret sur ce dispositif ou sur d’autres.

TOTAL DES POINTS

 

 

 

 


 

 

3.     Impact du projet /40 points

0 point

2 points

5 points

10 points

3.1.  Capacité du projet à renforcer la visibilité de l’ULNE

Le projet ne contribue pas au renforcement de la visibilité de l’ULNE.

Le projet peut augmenter à la marge la visibilité de l’ULNE.

Le projet contribue, par ses résultats, à un renforcement certain de la visibilité de l’ULNE.

Le projet est considéré comme un projet de référence à mettre en avant en tant qu’exemple dans la communication institutionnelle de l’ULNE.

3.2.  Possibilité d’extension à d’autres contextes d’enseignement / apprentissage

Le projet est strictement lié à son propre contexte, la possibilité de l’étendre à d’autres contextes d’apprentissage n’a pas été envisagée et cette extension ne sera pas possible.

L’extension du projet à d’autres contextes d’apprentissage n’a pas été envisagée lors de la conception du projet, mais pourrait être mise en œuvre moyennant quelques adaptations.

La possibilité d’étendre le projet à d’autres contextes a été prévue dès la conception du projet, et l’extension à d’autres contextes a commencé à être mise en œuvre.

Le projet a été conçu comme un laboratoire (ou un « bac à sable ») dans l’optique d’une diffusion générale à l’ensemble de l’institution / à plusieurs institutions / à l’ULNE

3.3.  Le projet a-t-il permis de créer de nouveaux partenariats ? (Partenaires de l’ULNE, institutions, industriels, etc.)

Aucune recherche de nouveau partenariat n’était prévue lors de la conception du projet.

Aucun nouveau partenariat n’a été créé.

Des partenariats avaient été prévus dès la conception du projet, mais n’ont pu aboutir ou n’ont abouti que de façon partielle et insatisfaisante

Le projet a donné lieu à des partenariats, mais ceux-ci ne sont pas assurés de pouvoir perdurer une fois le projet mis en œuvre et achevé.

Le projet s’appuie sur des partenariats forts et structurants pour l’ULNE, que ce soit entre membres de l’ULNE ou avec des partenaires extérieurs (industriels, start-ups, institutionnels etc).

3.4.  Le projet a-t-il donné lieu à publication ou à toute autre forme de dissémination dans la communauté éducative ? Le dispositif a-t-il été reproduit ou mis en œuvre dans d’autres établissements hors du consortium I-SITE ULNE ?

Le projet n’a donné lieu à aucune forme de dissémination.

Le projet a donné lieu à communication lors de journées d’études au sein des établissements de l’ULNE.

Le projet a pu être reproduit ou mis en œuvre dans des établissements hors du consortium ULNE.

Le projet a donné lieu à au moins une publication scientifique dans une revue de qualité traitant du domaine concerné.

TOTAL DES POINTS

 

 

 

 

 

 


[1] Une compétence étant entendue ici comme un savoir-agir mobilisant une combinaison efficace de savoir, savoir-faire et savoir-être.

[2] Liste des établissements : Université de Lille, Centrale Lille, ENSAIT, ENSCL, IMT Lille-Douai, Sciences Po Lille, ESJ, ENSAPL, ENSAM- Campus de Lille, CNRS, INSERM, INRIA, CHRU de Lille, Institut Pasteur Université d’Artois, Métropole Européenne de Lille, Université́ du Littoral Côte d’Opale, Université́ de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, Fédération Universitaire et Polytechnique de Lille, SKEMA Business School, Centre Oscar Lambret, IFSTTAR, IFREMER, ONERA.

[3] L’analyse fine des données créées par l’activité d’un apprenant sur un système électronique afin d’améliorer l’apprentissage

Personnes connectées : 1